Secteur Sécurité Alimentaire, Juin-Juillet 2017.


La Chambre des Députés a adopté, le mardi 4 juillet 2017, la Résolution portant création officielle du Front Parlementaire contre la Faim en Haïti (FPFH), avec soixante-neuf (69) Honorables Députés signataires. L’adoption de ladite Résolution fait d’Haïti le 18e pays de la région de l’Amérique Latine et des Caraïbes, Read more

Enquête de sécurité alimentaire d’urgence post- “Matthew” - EFSA Phase 1 (zones les plus affectées*)


Plus de 60% des ménages ont été directement affectés par Matthew, surtout en termes de dégâts sur les maisons, stocks et parcelles cultivées; 6% des ménages enquêtés sont encore déplacés ou accueillent des déplacés. Environ 38% de la population dans ces zones sont en insécurité alimentaire (environ 1.5 millions de Read more

Haïti: Evaluation de la Sécurité Alimentaire en milieu urbain


L’année 2016 a été la troisième année consécutive de sécheresse en Haïti, aggravée par l'influence du phénomène El Niño. Ces conditions prolongées, avec les pertes de récoltes importantes qui en découlent, ont plongé de nombreux ménages ruraux du pays dans l'insécurité alimentaire. Comme les populations rurales sont considérées comme les Read more

Analyse de Marché- Post Ouragan Matthew, Décembre 2016


Analyse de Marché- Post Ouragan Matthew–résultats clés- Octobre-Novembre 2016. Une analyse des marchés a été menée dans 22 marchés dans les départements de la Grand Anse, des Nippes et du Sud, qui étaient les plus affectés par l’ouragan Matthew. Cet ouragan, qui est passé par le coté Sud-Ouest du pays Read more

Profils des moyens d’existence en milieu rural.


Un moyen d'existence représente la somme des moyens par lesquels les ménages assurent leur subsistance d'année en année et survivent dans les moments difficiles. On observe un intérêt croissant pour l'utilisation de l‘analyse des moyens d'existence comme point de départ pour la compréhension de nombreux enjeux liés au développement. Read more

Synthèse des dégâts causés par le passage du front froid sur les départements du Nord, Nord-est, du Nord-Ouest et des Nippes du 1 au 11 Novembre 2014


Jusqu'à  date cette saison cyclonique est très clémente envers Haïti, aucun dégât majeur n’a été enregistré au cours des cinq premiers mois contrairement à certaines années précédentes (2012). Cependant, presqu’à la fin de la saison cyclonique, l’axe d’un fond froid quasi stationnaire, s’étendant de l’Atlantique jusqu'à la mer des Read more

Bulletin de perspectives


   2017  Bulletin info Juin-Juil-17     Bulletin Aout 2016 Bulletin Mars  2016  Bulletin Juillet 2015  Bulletin Mai 2015  Bulletin Novembre 2014  Bulletin aout 2014  Bulletin Mai 2014  Bulletin Fevrier 2014  Bulletin Octobre 2013  Bulletin Octobre 2013  Bulletin Fevrier 2013   Bulletin Novembre 2012  Bulletin Mai 2012  Bulletin Fevrier 2012  Bulletin Septembre 2011  Bulletin Novembre 2010  Bulletin no 24: Mai 2010  Bulletin  Janvier 2010  Bulletin no 22: Aout 2009  Bulletin no 21: Mai 2009  Bulletin Read more

Les récoltes en cours font augmenter l’offre alimentaire locale et baisser significativement les prix des produits de base.

Les récoltes en cours, depuis juin, ont conduit à une amélioration des conditions de sécurité alimentaire dans presque tout le pays. Elles ont permis la reconstitution de stocks alimentaires, épuisés au niveau des ménages pauvres depuis mars. La disponibilité alimentaire s’accroit et ce jusqu’au mois d’août.

 

Certaines zones des départements dIPC-Jule l’Artibonite, du Nord-ouest, du Sud-est et des Nippes, qui étaient en situation de Crise (Phase 3 de l’IPC), ont progressivement évolué et se trouvent actuellement, pour la plupart, en Stress (Phase 2 de l’IPC).

Les marchés qui, jusqu’en mai/juin, étaient essentiellement pourvus en produits importés, ont vu une augmentation graduelle des produits locaux comme les haricots, le maïs, les fruits, les bananes et les légumes. Les prix des produits locaux ont baissé sur la plupart des marchés. C’est le cas des haricots par exemple dont le prix a baissé de plus de 30 pour cent sur les marchés de Port-au-Prince et de Jérémie, notamment.

L’arrêt précoce des pluies en juin a provoqué des baisses de production des cultures semées en avril et mai. Les pertes occasionnées par la sécheresse s’estiment à environ 30 pour cent de la production de la saison. Il est probable que la sécheresse se poursuive jusqu’en octobre à cause de la manifestation du phénomène El Nino. Ce qui risque de compromettre la performance de la deuxième campagne agricole d’août-décembre et, du coup, une détérioration de l’état de la sécurité alimentaire pendant la même période, particulièrement dans le Sud et le Plateau Central.

Par ailleurs, l’injection de plus de 166 millions de gourdes, dans le cadre du programme de cash transfert “Ti manman cheri”, va atténuer quelque peu l’impact négatif des dépenses occasionnées par la réouverture des classes sur la consommation alimentaire des familles bénéficiaires.

Téléchargez le bulletin (pdf)